Le système RECCO®

Le développement du Système de secours RECCO® a débuté dans les années 1970, et comme tout appareil technologique de l'époque, il était volumineux et lourd. Depuis plus de 30 ans, RECCO se consacre à développer la technologie et à améliorer ses produits. Les premiers détecteurs utilisés par les secouristes devaient être transportés dans de grands sacs à dos et pesaient 16 kg. Les secouristes utilisent aujourd'hui la neuvième génération du détecteur. De la taille approximative d'un cahier d'écolier, le détecteur pèse moins de 1 kg et se transporte aisément. 

 

Film: Le système RECCO®

Voyez plus en détails les fonctions et l'utilisation du Système de secours RECCO®.

Voir le film (2.48 min)




Technologie en deux parties

Le Système de secours RECCO® est une technologie en deux parties. Les services de secours des stations de ski ainsi que les équipes de secours en montagne  sont équipés des détecteurs RECCO®. Le détecteur utilisé par les secouristes émet un signal directionnel. Les réflecteurs RECCO®, portés par les pratiquants de la montagne renvoient ce signal. Le secouriste entend alors un signal sonore qui le dirige précisément sur la personne ensevelie. Plusieurs réflecteurs RECCO® portés par une personne peuvent améliorer ses possibilités de détection. 

Technologie radar sophistiquée

Le Système de secours RECCO® utilise une technologie radar sophistiquée, mais très simple à utiliser. Les équipes de secours peuvent utiliser le détecteur portatif et léger à pied ou depuis un hélicoptère, permettant ainsi une recherche rapide d'une grande superficie. Les skieurs et snowboardeurs sont pour leur part équipés de réflecteurs ne nécessitant aucune contrainte. 

Le réflecteur RECCO® accorde une seconde chance

Les réflecteurs RECCO® n’empêchent pas le déclenchement d’une avalanche, ni garantissent la localisation et la survie d'une personne perdue ou ensevelie. Les réflecteurs ne se substituent pas à l’utilisation du détecteur de victimes d'avalanche (DVA). Ils offrent aux secouristes une possibilité de secours supplémentaire lorsque le groupe ne peut se suffire à lui-même.